Nouvelles

Notre vie est mission

Patagonia (Argentine) Immagine correlata a Notre vie est mission

Patagonie (Argentine). Durant les mois de décembre 2018 et janvier 2019, la Provinciale, sr. Maria Elena Fernandez et les FMA de la Province Saint François de Sales (ABA), les jeunes et les laïcs ont vécu la Mission 2019 en Patagonie, une expérience significative dans l’année où l’on célèbre le 140e anniversaire de l’arrivée des FMA en Argentine.

La première expérience a été à Las Heras, une communauté de 30 mille habitants. La mission s’est focalisée sur un nouveau quartier qui se trouve un peu en dehors du centre et où il n’y a pas d’église. Les jeunes, les adultes, quatre FMA et le curé ont visité les maisons des gens et l’hôpital, les écoutant, les bénissant et organisant un oratoire et un ciné-club. Sr. Danuta Drewnowska, FMA, a raconté : “Dans chaque maison nous avons proposé la prière, nous avons fait la bénédiction de la maison et partagé les joies et les fatigues. Nous avons participé à la messe et aux sacrements avec différents groupes de la Paroisse. Beaucoup souffrent de la désoccupation et pourtant beaucoup nous ont enseigné comment être heureux en ayant peu de choses et aucun travail fixe ».

Une autre expérience de la Mission 2019 en Patagonie a été la participation des FMA et des jeunes à la 12e Mission de la jeunesse diocésaine à Porto San Julian : « être missionnaire d’espérance et de joie », partageant le charisme salésien et l’option pour les jeunes les plus pauvres. Sr. Ana Maria Guerrieri, FMA rapporte : «Aujourd’hui nous passons le 7e jour de la 12e mission diocésaine des jeunes à Puerto San Julian, province de Santa Cruz. Il y avait environ 90 jeunes qui viennent de différentes parties de la Patagonie et vivent la mission pleinement. Le matin il y a la formation et la prière personnelle, l’après midi ce sont les activités de l’oratoire et la visite des maisons dans les quartiers les plus pauvres de la ville. La journée se termine avec l’Eucharistie et un moment de prière. Là il y a un climat de bienveillance et de joie parce que nous avons tous quelque chose de commun, la mission est une façon de vivre »

La troisième expérience de la Mission en Patagonie 2019 a été l’annonce de l’Evangile dans les périphéries géographiques et existentielle, à Tellier, dans le quartier des usines de Puerto Deseado, Jaramillo et Fitz Roy. La mission a été celle de visiter les maisons pour prier avec les familles, bénir les maisons et dans certains cas faire la catéchèse en vue de recevoir les sacrements. Durant cette expérience missionnaire on visita les malades à l’hôpital et les prisonniers dans la prison Puerto Deseado. Sr. Maria Elena Fernandez, la Provinciale a écrit : « La plus grande richesse de ces jours a été sans doute le contact avec les personnes, les familles, les anciens toujours disponibles à recevoir Jésus à la maison. Je pense qu’il est très important de parler à chacun, les personnes en ont besoin. En Patagonie les distances sont grandes, parfois le vent est très fort et nous invite à rester dedans mais le Seigneur continue de nous inviter à sortir et à porter son message, celui d’un Dieu vivant qui marche avec nous ».

La dernière expérience a été la mission dans la Terre de Feu, dans la South Bank de la ville de Rio Grande. Avec les FMA il y avait les laïcs de la communauté de Rio grande, ensemble on anima l’oratoire et on visita les familles, dans ce lieu tellement éloigné où le monde semble finir, cependant c’est le lieu où commença le songe. Sr. Monica Cuomo, FMA, raconte : « Le Seigneur nous a appelés comme instrument pour rallumer l’appel chez beaucoup de personnes, souvent nous avons perçu les signaux de Jésus et les réponses humbles et généreuses. Nous terminons les jours de la Mission avec une célébration de la Parole à laquelle ont participé des missionnaires, des adultes, des adolescents et des enfants. Ce fut une joie de voir leur ouverture à la grâce ! ».

Dans l’année de la célébration des 140 ans de l’arrivée des premières missionnaires en Argentine et avec les expériences missionnaires vécues, les FMA de la Province ABA ont renouvelé leur OUI. Ensemble avec les jeunes et les laïcs, nous restons pour suivre la trace des premières missionnaires et vivre au milieu des gens pour être « lumière et sel », en sortie, affrontant la vie, partageant tout avec le peuple, parce que la vie est mission et la terre de mission est un oratoire dans lequel personne n’est exclu.

0 Commentaires Ecris un commentaire

    Sans commentaires
  • Ecris un commentaire