Nouvelles

Eternelle est sa miséricorde

Genzano (Italie) Immagine correlata a Eternelle est sa miséricorde

Il y avait environ 70 jeunes du Mouvement Salésien des Jeunes du Latium et de l'Ombrie qui se sont retrouvés pour vivre l'expérience des Exercices Spirituels dans la maison de Genzano à Rome, du 11 au 13 mars 2016.
Les méditations sur la miséricorde ont été guidées par don Francesco De Ruvo, SDB. Les jeunes ont vraiment répondu en se mettant à l'écoute, en participant à la prière, aux échanges dans la fraternité.
La dynamique de la rencontre avec le Seigneur a été scandée par trois verbes : chercher, suivre, demeurer ; parmi beaucoup de propositions, individualiser la proposition capable d'éclairer de façon décisive la recherche et ainsi pouvoir découvrir le sens de sa propre vie, retrouver sa propre identité, faire émerger le désir des choses vraies et engageantes. Puis l'expérience de la réconciliation a été centrale : beaucoup de jeunes se sont approchés du sacrement après beaucoup de temps et, dans les échanges, ils ont exprimé la joie de s'être sentis embrassés par le Père, d'être finalement retournés à la maison, d'autres ont dit d'avoir vécu une fête organisée seulement pour eux.
Le psaume 135 a été pour la plupart très significatif car ils y ont retrouvé leur propre histoire en faisant résonner une certitude : « Eternelle est sa miséricorde ».

Nous avons rencontré des jeunes capables d'écouter la Parole, éteignant leur téléphone et s'ouvrant à la relation soit personnelle soit de groupes ; des jeunes auxquels don Bosco dirait qu'ils sont capables d'aller plus loin, en profondeur et qui veut aller en profondeur a le droit de recevoir des propositions adéquates à ses exigences.
L'intuition de don Bosco a été celle de faire comprendre que ce qui compte à la fin c'est de rester avec le Seigneur. Au-delà des activités, des initiatives, des mille choses que nous pouvons faire, pour cela il invitait à trouver des espaces qu'il considérait vitales. Les garçons qui ont participé à ces Exercices Spirituels ont répondu à ce que le Père des jeunes rêvait pour eux.

0 Commentaires Ecris un commentaire

    Sans commentaires
  • Ecris un commentaire