Nouvelles

Importance des femmes rurales. Sud Soudan et Honduras

Aide aux femmes rurales de Wau dans le sud Soudan.

Le Sud Soudan est une nation très jeune, qui n'a pas encore accomplie un an de vie, (son indépendance définitive par rapport au Soudan du Nord est du 9 juillet 2011). C'est une terre riche d'eau et de pétrole, mais que des années de guerre ne lui ont permis aucun développement. Là les FMA ont deux centres, l'un à Tonj et l'autre à Wau, c'est de ce dernier que les FMA veulent montrer les bonnes pratiques à la conférence du CSW.

Durant la seconde guerre soudanaise, en 1998, Wau était devenu une base militaire des Forces de Khartoum et ceci a contraint des milliers de personnes à abandonner leur maison et à laisser le pays en proie à la peur. Beaucoup de champs aussi furent détruits dans les combats et de nombreuses femmes restèrent sans travail.

L'IIMA avec le VIDES et la WFP s'occupa de la distribution des produits alimentaires pour 25 000 personnes en les aidant à revenir à la vie normale.

La guerre finie, pour aider les femmes rurales, l'IIMA a commencé un programme de réévaluation qui comportait : des visites porte à porte pour motiver les femmes ; des cours pour les rendre capables de gérer la nourriture et une petite compensation en argent. De petits prêts pour commencer une activité rentable. Aujourd'hui on peut dire que cet engagement a donné ses fruits et il vaut la peine de rappeler que parmi les femmes qui ont pris part aux cours, aujourd'hui il y en a 18 dans trois villages différents qui cultivent et vendent les produits de leur jardin ; 6 qui possèdent un petit restaurant dans la ville voisine, 16 qui font des travaux de broderie, 8 parmi elles gèrent deux magasins de thé et 35 qui cultivent du grain en saison et beaucoup d'autres qui sont engagées dans de multiples travaux.

Santé. Le projet le plus important dans le domaine sanitaire à Wau été la réalisation d'un petit hôpital. A l'arrivée des FMA, en 1984, l'unique hôpital qui survivait était celui de l'Etat qui fonctionnait par moments seulement à cause de la guerre et du manque de personnel. La tuberculose, la lèpre et toutes sortes d'épidémies étaient la cause d'une forte mortalité. En plus les années de guerres avaient laissé des blessures physiques et psychologiques chez les jeunes et chez les femmes. Grâce à l'aide des autorités ecclésiastiques, nous avons pu construire un hôpital qui aujourd'hui comporte de nombreux services et aussi un accueil d'urgence, des vaccinations, la prévention sanitaire à travers les tests de laboratoire, un programme sur la tbc et un programme nutritionnel et autres.

Grâce à l'hôpital et à ses services d'hygiène et de santé, il est possible d'enseigner aux enfants des pratiques de propreté, aussi le nombre de morts par maladie s'est réduit et les nouveaux nés peuvent être nourris de façon adaptée.

1 Commentaires Ecris un commentaire

  • armel31/05/2017 17:36:39Ciao, veri e propri esseri umani sono quelli là fuori che può venire salvare i loro compagni quando soffrono. Questa signora mi ha dato un € 50.000 prestito senza tutte complicare il mio posto al I documenti che richiedono le banche a domande di prestito. se ci si trova in difficoltà finanziarie, grazie ad esso i oggi grande mercato d'angolo, è stato il mio salvatore e davvero non so non ciò che fargli così ho deciso oggi testimoniare in suo favore è possibile contattare via e-mail e seguire le sue linee guida e sarete soddisfatti in massimo 48 ore .I conferma e da quel momento è successo che avete bisogno di un ben pronto si prega di contattare il suo. Quindi voi nel bisogno, come me, è possibile scrivere a lui e spiegargli la situazione potrebbe aiutare la sua e-mail: vittoriosaverino9@gmail.com
  • Ecris un commentaire