Nouvelles

Fête de la famille

Lubumbashi (Congo) Immagine correlata a Fête de la famille

Pendant que l'Eglise célèbre la solennité de la Sainte Famille de Jésus, le 26 décembre dernier, la communauté provinciale Notre Dame d'Afrique (AFC), représenté par les six communautés de Lubumbashi s'est réunie pour célébrer aussi son identité de famille religieuse de Filles de Marie Auxiliatrice.

La journée a commencé dans la joie de Noël par des salutations chaleureuses et le tirage au sort d'une « amie invisible ». Toutes alors se sont rendues à la célébration Eucharistique présidée par le Père Joachim Tshibangu, provincial des salésiens de Don Bosco d'Afrique Centrale. Dans son commentaire de la lecture du jour, Père Joachim a souligné quelques caractéristiques indispensables pour être une vraie Fille de Marie Auxiliatrice : l'humilité, la générosité, le dévouement et le travail, vertus qu'ont vécues les premiers nos fondateurs qui ont réussi à rendre efficace leur propre mission. Après la messe, toute la communauté provinciale s'est rendue dans la grande salle où se poursuivit le programme. Dans son salut de bienvenue Sr. Bernadette Chong, provinciale, a présenté les v "ux de Noël aux s "urs. Puis elle a repris l'objectif du travail demandé par l'Institut. Elle a ensuite donné des indications pour approfondir de façon unitaire les Constitutions et les trois documents de droit propre à l'Institut. Chaque communauté a commencé à présenter selon sa propre créativité les cinq idées retenues les plus importantes. Ensuite le moment est arrivé de répondre à trois questions qui accompagnent chaque argument : Comment pouvons-nous au niveau personnel et communautaire rendre opératives les idées forces afin qu'elles se transforment en style de vie ? Quelle ouverture offrent-elles à la vie communautaire et à la mission éducative ? Quels chemins de conversion supposent-elles ?

Les idées forces comme les interrogations ont été très pratiques, preuve que les s "urs ont bien approfondi les documents de l'institut. Après tous ces échanges, il était nécessaire de partager aussi dans la joie un repas fraternel qui s'est fait en toute simplicité. Puis après une brève pause, les s "urs sont retournées à la chapelle pour une célébration. Une belle prière préparée par le Conseil et par l'équipe provinciale a donné de nouvelles couleurs à la cérémonie du jour. Elle faisait allusion à la fête de la Sainte Famille et à la parabole du bon samaritain. Comme le bon samaritain les s "urs ont été invitées à laisser leur propre sécurité pour aller à la rencontre de l'autre. Jésus nous en a donné l'exemple. Après le chant du magnificat, chaque communauté a présenté son symbole à partir duquel elle formula une intention de prière.

Pour conclure la journée on a révélé qui était l'amie invisible tirée au sort le matin et échanger les dons. A la fin de la journée chacune est retournée dans sa communauté, heureuse d'avoir redéfini sa propre identité et prête à se convertir pour commencer une nouvelle route.

0 Commentaires Ecris un commentaire

    Sans commentaires
  • Ecris un commentaire